Images mentales du monde

Journée d'études annuelle de l'équipe Histara EA 7347 (EPHE-PSL)

L’inconnu et l’ailleurs ont depuis toujours exercé une fascination ambivalente sur les civilisations du monde : suscitant des découvertes, mais servant aussi à définir les caractères identitaires d’un groupe par rapport à un autre. Les représentations préconçues de l’ailleurs et des altérités ont surgi de cette opposition entre le « je » et les autres, contribuant généralement – au moins à l’origine – à reléguer ce qui n’appartenait ni à la chrétienté ni au monde occidental, dans une sorte de « géographie des contraires ». De fait, cette représentation du monde reposait sur une hiérarchie mentale selon laquelle certaines cultures auraient eu une priorité sur les autres. Selon la théorie de la géocritique, postulée en 2007 par Bertrand Westphal, les images mentales ainsi créées passent d’une géographie réelle à un espace imaginé, auquel cas il ne serait même pas nécessaire qu’elles soient légitimées par l’expérience directe du voyage ; car toute représentation culturelle traite de l’espace et le transforme. Cette journée d’études envisage d'explorer, dans une perspective diachronique, les mécanismes de création et de développement des images mentales liées à divers espaces et cultures.

Programme

9h30-9h50
Ouverture de la journée par Sabine Frommel (EPHE-PSL, HISTARA)

9h50-10h35
Goran Vukovic (Warburg Institut, Londres) : Itineraries of the ancient gods.

10h35-11h20
Rachel Lauthelier-Mourier & Alessia Bauer (EPHE-PSL, HISTARA) : Les images mentales des frontières du monde.

11h20-11h45 Pause-café

11h45-12h30
Émilie d'Orgeix (EPHE-PSL, HISTARA) : Cartographier l’inconnu depuis son cabinet de travail. Jean Auger et ses atlas des villes maritimes au milieu du XVIIe siècle.

12h30-13h15
Éric Grosjean (EPHE-PSL, HISTARA) : Imaginer, représenter, forger l’image des villes: représentation iconique de la ville en Europe occidentale (fin XVe– XVIIIe siècle).

13h15-14h30 Pause-déjeuner

14h30-15h15
Clotilde Vivier (alumna HISTARA) : Voyager, représenter et faire mémoire. L’exemple du portefeuille topographique « Beauce et Vendomois » de la collection Gaignières (1642-1715).

15h15-16h00
Olessia Koudriavtseva-Velmans (Sorbonne Université / CNRS) : L’art de la mise en image des voyages et des topographies sacrées (Chamans, Cosmas Indicopleustès, Vassily Kandinsky).

16h00-16h30 Pause-café

16h30-17h15
Corinne Feiss-Jehel (EPHE-PS,HISTARA), Pierre-Jérome Jehel (Gobelins, école de l'image) : La fabrique des images mentales : des stéréotypes aux nouvelles doxas visuelles de l’Irlande.

17h15
Conclusion des travaux

Journée d'études annuelle de l'équipe Histara EA 7347 (EPHE-PSL)
Détail de la carte de Jodocus Hondius, Vera Totius Expeditionsi Nauticae, 1595

Lundi 28 novembre, 09h30

Adresse

Institut national d'histoire de l'art - Salle Vasari

6 rue des petits champs 75002 Paris - 75002 Paris

Conditions

  • Entrée libre